Création de contenu : comment améliorer le niveau de vos rédacteurs web ?

rédacteurs web

Publié le : 28 février 20226 mins de lecture

Les rédacteurs de contenu à succès semblent mener une vie de rêve. Ils travaillent à domicile et établissent leurs propres horaires. Cependant, la grande majorité d’entre eux ont du mal à en vivre. Et pour cause : ils n’ont pas les compétences requises pour réussir. Dans cet article, vous trouverez les atouts nécessaires pour améliorer le niveau de vos écrits.

Compétence n°1 : maîtriser les différents styles rédactionnels

Chaque forme d’écriture a son propre style. Les nouvelles sont présentées dans le style AP, sous forme de paragraphes courts et informatifs, avec l’essentiel de l’histoire en tête. Les blogs sont personnalisés, conviviaux et souvent un espace idéal pour exprimer ses opinions. D’un autre côté, vous avez les textes publicitaires qui doivent être courts et convaincants. Les livres blancs sont longs. Ils décrivent un problème et proposent une solution. Pour améliorer leur style et leur niveau rédactionnel, les rédacteurs peuvent suivre des cours de français. Cet apprentissage leur permettra de maîtriser l’orthographe et les règles de grammaire dans le but de rédiger des écrits clairs, sans fautes de syntaxe et spécialement adaptés au web.

Compétence n°2 : bien choisir les sujets de rédaction

Si avoir des textes avec une orthographe irréprochable et sans erreurs de français est une condition incontournable pour réussir en tant de rédacteur web, ces compétences ne suffisent pas pour s’imposer dans ce domaine d’activité. Ainsi, l’idéation est un terme à la mode dans le secteur du webmarketing. Il décrit le processus créatif consistant à trouver un sujet, un titre et un angle d’attaque pour l’article. Pour maitriser ce système, il faut commencer par l’analyse. La plupart du temps, l’idéation se fait en équipe, mais les rédacteurs indépendants sont généralement livrés à eux-mêmes. C’est pourquoi il est utile de savoir comment les équipes de marketing génèrent des idées. Avant cela, les bons rédacteurs de contenu doivent :

  • Comprendre leur cible : Il s’agit de créer un “Buyer personae”. Si vous connaissez vos lecteurs, vous pouvez adapter vos écrits à leurs attentes. Gardez toujours en tête que vous écrivez pour votre public et non pour vous-même, pour votre entreprise ou pour votre marque.
  • Etablir une stratégie de mots-clés : Le choix des mots-clés est crucial pour bien se positionner sur le moteur de recherche. Pour cela, des logiciels sont mis à la disposition des rédacteurs web et des agences de marketing digital. Le défi est de trouver des mots qui rassemblent un gros volume de requêtes sans être trop concurrentiels.
  • Analyser la concurrence : Quel type de contenu les autres acteurs de votre secteur partagent-ils ? Un audit de contenu concurrentiel vous communique des informations utiles pour améliorer votre contenu. Il ne s’agit pas seulement de savoir ce que vos concurrents partagent mais aussi de connaitre les modalités des interactions qu’il génère avec les internautes.
  • Rédiger un titre percutant : Une fois que vous connaissez les mots-clés, les concurrents et les lecteurs, prenez votre temps. Choisissez votre sujet et rédigez un titre qui intéressera les lecteurs. Le titre est ce qui incite les internautes à cliquer sur votre lien plutôt que celui des concurrents. Les parties les plus importantes pour le référencement de votre article sont le titre et la méta-description.

Compétence n°3 : vouloir dépasser ses lacunes rédactionnelles

Vous l’ignorez peut-être mais en dépit du niveau du rédacteur, il y a toujours moyen de progresser. Nous souhaitons alors attirer votre attention vers l’importance de dépasser les difficultés en orthographe. En effet, la maîtriser l’orthographe est une condition nécessaire pour gagner la confiance des lecteurs. Qui pourrait se fier à un article de blog ou à une description de produit inondés de fautes d’orthographe. Ces lacunes créent une rupture entre le contenu et les visiteurs du site web. Voilà pourquoi les webmasters sont de plus en plus orientés vers la recherche de rédacteurs hautement qualifiés. Ils proposent aussi des cours d’orthographe à leurs collaborateurs et les munissent de logiciels de pointe spécialement conçus pour vérifier la grammaire, l’orthographe et la syntaxe.

Compétence n°4 : maîtriser les balises HTML

Si la connaissance des règles d’orthographe est indispensable pour améliorer son niveau orthographique, cette qualité ne suffit pas pour devenir un rédacteur web irréprochable. Le contenu doit répondre aux exigences du web. Pour cette raison, les rédacteurs doivent connaitre le langage HTML sur le bout des doigts s’ils souhaitent créer des textes que Google récompensera avec un bon positionnement sur la toile.

Plan du site